Marie Claire Maison : magazine de décoration et design - Marie Claire
Les adresses incontournables
En partenariat avec Médias France
La maison passe en mode Noël

Actu&Tendances

Outdoor

Plantes et Jardin

Intérieurs

Chambre

Coach déco

Cuisine

Bricolage

Salon

Travaux et rénovation

~ Bionnay : le jardin du moyen Age ~

fc68e356b2ad3063ba8a01fe5a3dcb08.jpg
Le Moyen Age était une forte période d'insécurité, due aux grandes invasions barbares. Le souci principal des communautés étaient donc la sécurité. Cela se retrouve dans la structure du Jardin du Moyen Age. Le jardin était clos, entourés de murs, de forme rectangulaire, et bien souvent d'une seul pièce.
Il avait une fonction exclusivement "d'utilité", c'est à dire alimentaire. On y trouvait plusieurs partie : Le verger d'arbres fruitiers taillés déjà en espalier, le potager qui hébergeait les légumes, plantes condimentaires et aromatiques. A l'époque les plantes étaient disposées en plates-bandes surélevées maintenus par des planches ou par des fascines de branchages qui en amélioraient le drainage et que vous pouvez voir en application dans le potager du jardin de Bionnay.
3580c768768cdf176c8f7405df25e69d.jpg
Bien souvent elles sont réalisées en bois de châtaignier ou de noisetier, ceci de par la souplesse du bois et de sa résistance au pourrissement. On trouvait aussi le jardin des simples, remplie de plantes médicinales, qui remplissaient le rôle de pharmacie. On les rencontrait plus souvent dans les cloîtres des monastères.
Le jardin de cloître répondait à une symbolique très précise. Il était de forme carrée, divisé en quatre parterres par des allées qui rayonnaient autour d'un puits ou bassin. Ces allées pouvaient symboliser les quatre fleuves du Paradis ou les quatre éléments de la création (le terre, le feu, l'eau et l'air). Souvent une allée périphérique ceinturait l'aménagement.
 
ed24f128c6bdc6342b49fc98fc4b6dd4.jpg
On rencontrait parfois des jardins bouquetiers qui rassemblaient les principales fleurs indispensables à la décoration des autels. souvent ces deux types de jardins étaient réunis en un seul et formaient un aménagement régulier, découpés en parterres carrés parfois bordés de buis, s'ordonnant d'un bassin central servant d'arrosage.
lorsque ces jardins se trouvaient dans des châteaux forts, ils étaient aménagés sur une terrasse (et oui déjà !). Cet espace aplani, était alors recouvert de terre et l'on y plaquait des carrés d'herbes prélevés dans les prés environnants (on a vraiment rien révolutionnée ces dernières années avec le gazon de plaquage) d'où le nom de "pré haut". Dans ces jardins terrasses, on plantait bien souvent des plantes d'ornement pour ces dames comme des chèvrefeuilles et des rosiers.
e561986a5da775a188aa4cfea7463ea6.jpg
Plus tard vers la fin du moyen age, toutes ces parties seront réunis en un seul jardin complet. Dde forment carrées séparées les unes des autres par des clôtures, des treilles ou des murs de verdure en charmilles et qui donneront naissance petit à petit au base du jardin renaissance.
 
XXX
 
 
 
 

Commentaires

  • superbe !! j'adore les clotures en branchages !!! le genre de trucs que l'on ne voit pas ici

Les commentaires sont fermés.